« Selon les consignes gouvernementales, il n’est pas possible de rassembler plus de 10 personnes en intérieur ou extérieur (déjà pris en compte) et, pour les activités en intérieur, il est recommandé de prévoir un maximum de 1 personne pour 4m².

Toutefois, afin de respecter les gestes barrières, il est recommandé de réduire la taille des groupes à 2 ou 3 personnes.

Afin d’adapter la fréquentation du GEM et d’éviter qu’un nombre trop important de personnes ne se présentent en même temps au GEM il est recommandé de »: actuellement les locaux sont fermés et nous travaillons aux modalités d’ouverture

«  Faire connaitre aux adhérents à l’avance l’organisation mise en oeuvre au sein du GEM et le planning des activités (à la semaine par exemple) via les moyens de télécommunication par exemple (site internet, mails, téléphone…) ;

– Privilégier une organisation des activités basée sur des inscriptions au préalable des adhérents, pouvant se faire par téléphone par exemple. Si un adhérent précise qu’il a des symptômes du Covid-19, il peut être orienté vers son médecin traitant ou le 15 ;

– Permettre une rotation des adhérents afin que l’accès aux locaux du GEM et aux activités soit la plus équitable possible. Une priorisation des personnes les plus isolées ou en situation de risque de rupture peut également être envisagée, en lien avec les instances de gouvernance, mais également la mise en place de démarches proactive visant à ne pas oublier les personnes pouvant présenter un défaut d’initiative et ayant besoin d’être interpellées individuellement et pas seulement collectivement. ;

– D’utiliser un moyen de transport individuel ou la marche à pied pour se rendre au GEM. A défaut, utiliser les transports publics dans le respect de leurs règles d’utilisation ;

– Eviter l’accueil physique de nouveaux adhérents, pouvant être reportée après le déconfinement (au plus tôt le 2 juin 2020), mais privilégier une prise de contact en distanciel. Pour cela, il est possible de distribuer un document attestant de l’appartenance au GEM (lettre du président, carte d’adhésion…) pouvant être demandé à l’entrée du GEM.

 

Le GEM, dans cette période postérieure au 11 mai, pourra donc refuser l’entrée d’une personne pour les raisons suivantes notamment :

– Trop de personnes déjà présentes dans les locaux ou lors des activités ;

– Une personne n’ayant pas de moyens de protection individuelle (masque, visière…)

– Une personne présentant des symptômes (renvoi vers le médecin traitant ou le 15) ;

– Une personne qui n’est pas déjà adhérente.

 

Le cas échéant, il est important d’expliquer à la personne ce qui justifie le refus de l’entrée au GEM, de l’informer et de la guider pour qu’elle trouve des solutions en attendant le prochain accueil possible.

De plus, conformément au principe de responsabilité individuelle, il est nécessaire que les personnes ayant fréquenté le GEM dont des symptômes du Covid 19 apparaitraient et/ou seraient diagnostiqués suite à leur venue se signalent :

– auprès de l’animateur pour les adhérents ;

– auprès de l’employeur pour les salariés ;

– auprès des instances de gouvernance pour les bénévoles.

 

Cette recommandation pourra être complémentaire aux consignes gouvernementales sur la gestion des personnes dépistées positives et des cas contacts. »