« Pour cela, il recommandé de :

De recenser les adhérents qui doivent ou souhaitent rester confinés (par téléphone par exemple) »; Démarche effectuée, ce qui pose le plus d’inquiétude aux adhérents sont les transports en commun c’est pour cela que les animatrices organisent des rencontres en extérieur le plus près possible des lieux d’habitations au moins sur Grenoble. Sur Bourgoin les adhérents ont tous un véhicule personnel ou se font accompagnés par des proches.

« D’identifier les adhérents qui souhaitent revenir physiquement au GEM et dont l’état de santé le permet ;

Proposer des temps d’ouverture réduits dans les premiers temps, limité à quelques jours par semaine. Par exemple : une ouverture physique 1 jour sur 2 ou à la demi-journée

Accès aux dispositifs de protection individuelle (masques, visières, gel hydroalcoolique).

Pour les professionnels salariés ou bénévoles

Pour les salariés du GEM, c’est à l’employeur de fournir les masques ainsi que la mise à disposition des solutions hydroalcooliques. Il s’agit donc selon les situations soit de l’organisme gestionnaire, soit du GEM si c’est l’employeur direct des animateurs ». Nous avons équipé les personnels y compris en solution hydroalcoolique.

« Les GEM étant un établissement recevant du public, des solutions hydroalcooliques doivent également être mises à disposition des adhérents dans les locaux. Selon les situations, c’est à l’organisme gestionnaire ou au GEM de prévoir ces solutions hydroalcooliques ». Nous travaillons à l’ensemble de ces mesures pour prévoir une ouverture des locaux peut etre possible après le 2 juin.

« Pour les adhérents

Les adhérents doivent se fournir en masques grand public et se présenter au GEM munis de ceux-ci.

Le port du masque grand public au sein du GEM est très fortement recommandé, toutefois, dans certaines situations le port du masque est difficilement possible (personnes avec des déficiences sensorielles, troubles du spectre de l’autisme…) le recours à d’autre type de dispositifs de protection individuelle telle que les visières est alors envisageable avec une adaptation des gestes barrière à 2 mètres.

Afin de soutenir les adhérents et dans la mesure du possible le GEM pourra mettre à disposition au sein du GEM des dispositifs de protection individuelle. Les masques éventuellement fournis par le GEM doivent correspondre aux normes AFNOR1 ». Nous travaillons à l’ensemble de ces mesures pour prévoir une ouverture des locaux peut etre possible après le 2 juin.