LES HABITATS INCLUSIFS

 

Notre préoccupation aujourd’hui est de pouvoir proposer cette solution de mode de vie à des personnes isolées, qui voient leur entourage s’éloigner ou fragilisé, qui connaissent l’exclusion sociale, la disparition de perspectives d’avenir et la solitude.

L’habitat partagé, appelé aussi aujourd’hui habitat inclusif, est, dans le département de l’Isère, issu de la réflexion du réseau ESPOIR où tous les acteurs en  direction des personnes cérébrolésées se sont mobilisées pour la  construction de solutions dans le cadre du droit commun en évitant l’institutionnalisation, en permettant aux familles de partager leurs compétences avec celles des professionnels.

La meilleure des réponses quant à l’intérêt pour les personnes d’un tel dispositif, est l’ensemble des témoignages recueillis chaque jour des locataires et leur entourage.