C’est en Mai 1986 qu’est née  l’AFTC38. Créée par Hélène ABEL-CONDOZ avec 14 participants, elle était la deuxième AFTC après la Gironde.

Les familles, seules et angoissées face à ce cataclysme inconnu de tous qu’est le traumatisme crânien, se sont regroupées en association avec pour objectif de se réconforter et de s’informer mutuellement.

 

Très vite est apparu le besoin d’un lieu de rencontre des familles et d’accueil des personnes traumatisées: ce fut la mise en place tous les lundis

– du HOBBY CLUB avec différentes activités (anglais avec Ghislaine, musique, jeux de société, échanges sur l’actualité et  goûter)

– de la permanence pour les familles.

 

Tous les ans deux sorties permettent aux familles de se connaître, d’échanger, de se soutenir dans un cadre agréable.

On peut citer quelques moments particuliers :

– 1991 séjour mémorable à Saint Maurice en Trièves pour jeunes Traumatisés Crâniens et Cérébro-lésés.

– 1994  séjour à Buis les Baronnies.

– 1995 une semaine de sorties à Grenoble pour les habitués du Hobby Club

– pour fêter les 10 ans, un voyage à Paris avec promenade en bateau mouche et colloque national.

– 1997 Bateau à roue en Royans

– 1999 Peaugres

– 2001 Petit train de La Mure

– 2004 La Mira sur le lac de Monteynard

– 2006 les vingt ans à l’Ermitage Jean Reboul à St Maurice en Trièves

– 2008 Croisière sur le canal de Savières

– 2010, sortie autour du lac de Paladru avec visite de la Grange Dimière et de la ferme pédagogique.

Chaque année se termine par un repas convivial.

 

L’ATFC 38 depuis sa création, effectue un travail de prévention auprès de différents publics :

En 1998 : Table ronde, point fort de la semaine de la Sécurité Routière ayant pour thème « L’accident, le coma, quelle vie après ? »

En 2000 : Conférence du Professeur PELLAT sur le cerveau : « Lobes frontaux, mémoire et action »

En 2003 : journée Conférence/Débat : les conséquences d’un traumatisme crânien, une personnalité gravement affectée – Quelle souffrance pour l’intéressé, sa famille, son environnement, comment l’assurer ?

 

Le travail de fond des différentes AFTC regroupées en Union Nationale en 1986 (UNAFTC) a entraîné une prise de conscience par les Pouvoirs Publics de la spécificité de la lésion cérébrale acquise. Il a fallu plus de 10 ans de démarches et d’interventions jusqu’à ce que, enfin, Mme Simone WEIL, Ministre d’Etat à l’Action Sociale, demande une enquête concrétisée en 1995 par la remise du rapport LEBEAU. Ce rapport décisif a confirmé les besoins des Traumatises Crâniens et Cérébro-lésés et proposé des mesures en leur faveur avec les financements correspondants.

 En Isère, création de l’ODPHI, du Foyer des Nalettes, de la Villa Claude Cayeux, du CRLC (Centre Ressources pour Lésés-Cérébraux), avec UEROS (Unité d’Evaluation, de Ré-entrainement et d’Orientation Sociale), des Equipes mobiles….

 

Ici n’apparaissent que les événements, les activités montrant quelques réalisations de notre Association, son cheminement et son évolution.

Mais les peines, les joies de chacun gardées ou partagées, la vie de chaque blessé, de sa famille et de son environnement sont les moteurs de toute cette énergie déployée pour améliorer la vie de tous.